La méditation en pleine conscience et la pratique du Reiki, explications …

Méditation en pleine conscience

L’exercice de la méditation en pleine conscience va demander un effort de concentration, afin de quitter le monde agité dans lequel vous vivez.

Il est souvent difficile de faire abstraction de l’environnement et de se concentrer sur la respiration, sur une vision ou sur une idée qui favorisera le détachement (petites flammes d’un feu, vaguellettes qui viennent se poser tranquillement sur le sable de la plage, souffle doux d’un vent frais sur le visage …). Prendre conscience que votre corps respire, être présent à soi-même sont des réelles satisfactions mais il est difficile de limiter le travail du cerveau notamment quand le corps et l’esprit sont fatigués.

De la même manière que l’on ne cherche pas à arrêter les battements de son cœur, on ne peut pas facilement stopper l’activité du cerveau.

Dans le cas de la pratique de la méditation en pleine conscience, comme lors d’une séance de Reiki, l’objectif est de faire baisser le niveau d’exitation du cerveau et par voie de conséquence du corps.

Nous vivons perpétuellement en déséquilibre, fruit de cette pollution liée aux enjeux sociétals. La méditation doit permettre de se regarder soi-même, sans intention de changer le monde.

La méditation en pleine conscience et le Reiki sont pleinement complémentaires.

Certes il existe un certain nombre de différences dans les deux pratiques mais l’une viendra au secours de l’autre et inversement.

Il est essentiel d’intégrer le moment de vie pour tirer pleinement profit de l’une ou de l’autre pratique.

En effet, une des différences essentielle est que le succés de la méditation dépend essentiellement de soi alors que pour le Reiki (sauf dans le cadre de l’auto-traitement) l’action est chez le praticien. Vous vous installez confortablement sur une table de massage, vous demeurez habillés et vous allez très rapidement « sombrer » dans un demi-sommeil réparateur. Un soin Reiki vous donne de l’energie, vous ressortez de ce temps privilégié régénéré sans avoir eu besoin de mobiliser vos forces. Dans le cadre de l’exercice du Reiki, le praticien a soucis de l’équilibre du patient.

La méditation tout comme le soin Reiki sont des chemins de détours afin de trouver de l’apaisement. Dans les deux cas les pratiques ne calment pas les passions mais elles aident aux choix. Il est utile d’écouter ses émotions, c’est un guide précieux qui permet d’accepter leur présence, de comprendre les fonctionnements, d’analyser les circonstances et enfin à l’usage de faire un choix parmi les moins mauvais.

Lors d’une médiation en pleine conscience, l’envie de sieste ou d’endormissement est une réelle contrainte afin que la séance soit efficiente, alors que lors d’une séance de Reiki vous pouvez totalement vous abandonner, le soin n’en sera que plus efficace.

Lors d’une grande détresse la méditation n’est pas nécessairement une priorité, en revanche le Reiki par l’intermédiaire d’un praticien à l’écoute pourra neutraliser les principales tensions survenues à l’occasion de l’évènement, libérer les énergies bloquées par les émotions, le stress ou encore l’épreuve que rencontre la personne.

La méditation tout comme le Reiki sont des pratiques qui peuvent être découvertes en groupe ou individuellement.