Les 5 préceptes du Reiki

Juste pour aujourd’hui (Kyo dake wa)

Le principe de « Juste pour aujourd’hui » est de nous concentrer sur l’instant présent, celui que l’on est entrain de vivre, en relation avec soi-même ou avec les autres. Ensuite il faut intégrer que le monde est mouvement et que l’instant présent est déjà passé.

Je me libère de toute colère (Okoru-na)

Je me libère de toute préoccupation (Shinpai suna)

Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions (Kansha shite)

Je vis ma vie honnêtement (Goo hage me)

Je respecte la vie autour de moi, sous toutes ses formes (Hito ni shinsetsu ni)

Juste pour aujourd’hui

Le REIKI permet de se recentrer sur l’essentiel.
Être le témoin de soi-même, à l’instant présent.
Abandonner l’agitation mentale pour profiter pleinement, par tous ses sens du bonheur d’être en vie.
Intégrer l’immensité dans laquelle nous vivons, connectés spirituellement les uns aux autres.
Oser le lâcher prise.
Retrouver le plaisir d’être présent sans ancrage dans le passé ni vision du futur.

Je me libère de toute colère

La colère est certainement l’émotion la plus difficile à contenir.
Elle ne mène à rien.
Elle est aussi nuisible pour celui qui la produit que pour celui qui en est témoin.
Durant la phase de colère le cerveau n’est plus correctement irrigué et la personne perd la maîtrise de ses propos et de ses gestes.
Une fois la colère passée, la personne a généralement un profond sentiment de tristesse.
Parfois la colère engendre la colère et les conséquences peuvent s’avérer dramatiques.
La meilleure façon de faire face à la colère est de s’efforcer à la comprendre.
La rudesse de nos environnements de vie actuels, tant les rythmes que les enjeux, génèrent de plus en plus de colères qui n’expriment pas toutes le même ressenti.
L’accompagnement Reiki permet de canaliser cette énergie et d’apprendre à la maîtriser.

Je me libère de toute préoccupation !

Le Reiki nous enseigne à prendre de la distance avec nos soucis.
Comme nous faisons partie de l’univers, apprenons à confier nos soucis à celui-ci.
Le poids en sera allégé sur nos épaules et nous ne serons plus seuls face aux difficultés rencontrées.
Chaque problème a sa solution.
Elle n’apparaît pas obligatoirement à l’instant où le problème survient mais en faisant confiance à l’univers bienveillant qui nous entoure, elle apparaîtra tôt ou tard.
En complément, inutile de se faire de soucis, car il n’y a peut-être pas de solution. Quel intérêt alors de se préoccuper pour quelque chose qui n’existe pas (Le Dalaï-Lama) ? Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions, j’honore mes parents

Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions, j’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux.

Certainement une des démarches les plus inhabituelles pour les occidentaux.
Pratiquer le Reiki c’est embrasser tout un ensemble, une dimension spirituelle, une histoire, un contexte, des coutumes, des pratiques, c’est emprunter le même chemin que d’autres depuis quelques décennies.
En orient le respect envers l’ancien, aux parents, aux enseignants, aux maîtres fait naturellement partie de la relation à l’autre.
Nous devrions nous en inspirer.
La vision des « sachants » est souvent inspirante.
Le chemin de vie pour chacun de nous est long et ce n’est que par l’enseignement, l’écoute, la bienveillance, le don et l’amour des autres que nous arrivons à construire notre être.
Intégrer que nous faisons partie d’un tout, que chacun est relié aux autres, dans une dimension qui nous dépasse, favorise le cheminement des énergies dans les corps et nous engage pas à pas sur le chemin de la sagesse.
Prendre le temps d’apprécier nos aptitudes, nos qualités, la chance de disposer de la liberté de penser et d’agir, les bienfaits de tous ceux autour de nous que nous aimons ou apprécions, qui nous procurent affection aide ou soutien.
Qu’il est bon d’être bon.
Pour soi et pour celui qui reçoit.

Je vis ma vie honnêtement

Travailler fait sens dans la vie des hommes.
L’activité est salutaire pour le corps et l’esprit, avant d’être une nécessité pour faire face à ses besoins.
Le travail facilite l’intégration sociale, permet à des êtres qui ne sont pas naturellement appelés à partager un espace, des tâches ou encore des projets, à vivre les uns à côtés des autres et à générer de la richesse par la conjonction de leurs efforts.
Sans rechercher naïvement à vivre dans un monde idéal, l’homme doit s’efforcer de mener des actions au profit de la collectivité, sans nuire à l’individu.
Les choix professionnels du quotidien doivent être guidés par la nécessité de bâtir un monde meilleur.
Les litiges devraient être résolus dans le respect absolu de l’autre, en recherchant en tout premier lieu un compromis qui satisfasse les parties en présence.

Je respecte la vie autour de moi, sous toutes ses formes

Adopter le Reiki c’est prendre conscience que tous les êtres sont reliés les uns aux autres.
Il s’agit de se rendre disponible, d’exister consciemment dans un univers où chacun porte en lui la même étincelle d’éveil.
Dans la dimension universelle il n’y pas de distinction entre soi-même et les autres.
Il faut même oser intégrer la dimension du monde invisible.
Développer la vision holographique (tout représenter) de la vie élargit notre compréhension de l’espace.
Le monde animal et le monde végétal font partie intégrale de cette dimension universelle.
La vie est partout car tout est énergie.
Tout doit être en parfaite harmonie pour exister.
En l’absence de cette harmonie, les énergies sont réduites, insuffisantes, inefficaces, et ne produisent que conflits en tous genres.
Personne ne peut prétendre être en capacité de déployer à lui seul, sa capacité à vivre seul.
C’est le même souffle de vie et la même énergie qui circule, tous les niveaux de conscience sont en résonance les uns avec les autres.
C’est une seule âme qui existe :  faire du bien à autrui c’est se faire du bien à soi-même.
Il faut réapprendre à respecter les autres comme soi-même.
Montrer de la gratitude c’est un état de conscience, une disponibilité et une présence continue.
Il faut alors être personnellement éveillé à chacune de nos paroles, à chacun de nos gestes.
Pratiquer le Reiki c’est former naturellement notre esprit au respect envers les autres.
Dès lors que nous prendrons conscience de la non-séparation et de la non dualité entre soi et les autres, cette posture ne nécessitera plus aucun effort.