Souffrance au travail : ne restez pas seul

Depuis des années je côtoie des personnes en difficultés et/ou en souffrance au travail. La résistance de l’organisme humain face à la souffrance a ses limites. Elles sont différentes chez chaque individu.

Dans tous les cas, il faut informer et partager cette situation auprès d’un tiers extérieur au cadre familial. En effet, notre relation à nos proches est « déformée » par l’amour et l’affection : l’accompagnement n’étant pas neutre, l’efficacité des avis, remarques et conseils ne peuvent être correctement entendus et par voie de conséquence suffisamment efficaces.

Le médecin de famille ou encore les praticiens de médecines douces sont des correspondants familiers de l’accompagnement de la souffrance et généralement à même de guider la réflexion du patient.

Mon accompagnement devrait vous permettre dans un premier temps d’être soulagé du poids de cette souffrance, qui se positionne parfois sur les épaules. Ma pratique holistique permet d’identifier les zones du corps impactées par la souffrance qui s’est souvent accumulée.

L’apposition des mains notamment sur les différentes zones de la tête, des épaules, du plexus solaire, du ventre et/ou des genoux viendra libérer les énergies fatiguées.

Accompagnant depuis plus de 15 ans je suis particulièrement à l’écoute de la souffrance au travail.   www.ma relation à l’autre             

Par ailleurs, je travaille actuellement collégialement sur le sujet du burn-out afin de mieux comprendre le phénomène en vue d’adapter mon accompagnement au contexte.

www.Le Burn-out